Travailleurs jordaniens, le Qatar tient ses engagements

07 juillet 2019

En juin 2018, le Qatar s'était engagé à créer 10 000 emplois pour les Jordaniens dans l’émirat et ainsi contribuer à l'économie du royaume.

Le Qatar avait également annoncé un ensemble d'investissements de 500 millions de dollars destinés aux projets d'infrastructure et de tourisme en Jordanie.

Un comité technique mixte a été crée l’an dernier, suite aux directives de son altesse l’émir pour le recrutement de ces 10 000 jeunes jordaniens au Qatar. 

Il est composé de représentants du ministère qatarien du Développement administratif, du Travail et des Affaires sociales, du ministère du Travail jordanien et de la Chambre de commerce du Qatar, en tant que représentant du secteur privé.

Le comité, réuni la semaine dernière à Amman, a examiné les mécanismes permettant de développer la plate-forme électronique de recrutement.

Le directeur général de la Chambre de commerce du Qatar, Saleh bin Hamad Al Sharqi, dit vouloir faciliter toutes les procédures liées à l'établissement de contrats entre des entreprises privées au Qatar et des demandeurs d'emploi jordaniens.

La main-d'œuvre jordanienne, selon lui, jouit d’excellentes compétences ce qui constitue un plus pour le marché de l’emploi qatarien.

Aujourd’hui 800 000 jordaniens sont expatriés dans le monde dont environ 11 % dans les pays du Golfe. 75% des jordaniens travaillant à l'étranger et diplômés de l’enseignement supérieur. 

L’économie du royaume hachémite souffre depuis des années d’un endettement important, mais aussi de la présence sur son territoire de 650 000 réfugiés syriens qui pèsent sur les infrastructures jordaniennes. 

Les jordaniens expatries ont rapatrié l’an dernier environ 3 milliards 700 millions de dollars contribuant ainsi à l’économie de leur pays.

Le Qatar et la Jordanie veulent aussi développer leurs relations commerciales et économiques en dehors de la création de ces emplois pour les jeunes : Doha a annoncé accueillir en septembre prochain un forum conjoint Qataro-Jordanien .

Véronique  Francony.