Visite de l'Émir du Qatar aux USA, un accord vient d'être signé entre Qatar Petroleum et Chevron Phillips Chemical

11 juillet 2019

Son Altesse l’Émir Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani était aux États-Unis cette semaine, il a été reçu à la Maison Blanche par le président américain Donald Trump. 

Les deux chefs d’état se sont engagés à faire progresser la coopération stratégique entre les deux pays.

Côté économique, un certain nombre d’accords ont été signés et notamment un accord entre Qatar Petroleum et Chevron Phillips Chemical.

Il s'agit du deuxième accord entre Chevron Phillips Chemical et Qatar Petroleum en quelques semaines.

En juin dernier, Qatar Petroleum annonçait la création d'une entreprise commune avec Chevron Phillips Chemical afin d'exploiter au Qatar, à Ras Laffan, une usine pétrochimique d'envergure mondiale d'une capacité de production de 1,9 million de tonnes d'éthylène par an,  devenant  l’un des plus grands centres  au monde.

À Washington cette semaine, les deux compagnies ont signé un projet commun de développement d'un nouveau complexe pétrochimique dans le Golfe du Mexique. Cet  accord viendra renforcer le portefeuille international de Qatar Petroleum aux États-Unis. 

Avec un coût estimé à environ 8 milliards de dollars, le projet pétrochimique américain Gulf Coast comprendra un craqueur d'éthylène d'une capacité de 2 millions de tonnes par an, ce qui en fera le plus grand craqueur au monde, ainsi que deux unités de production de polyéthylène haute densité d'une capacité d'un million de tonnes par an chacune. 

Qatar Petroleum détiendra une participation de 49% dans ce projet tandis que Chevron Phillips Chemical, avec ses 51% , assurera la gestion et l’exploitation du projet.

Véronique  Francony.