Déclaration commune des grandes instances du football condamnant les chaînes beoutQ

01 août 2019

La FIFA, l'instance dirigeante mondiale du football, les instances continentales de l'UEFA et de l'AFC, ainsi que les principales ligues européennes telles que la Premier League, la Liga, la Bundesliga et la Série A se sont manifestées et ont appelé les autorités saoudiennes à agir.

 
Pour rappel, la chaine beoutQ diffuse des émissions piratées d’événements sportifs mondiaux dont le diffuseur beIN Sports basé  au Qatar détient les droits.
 
Selon la déclaration commune, depuis mai 2018, les instances mondiales précitées, collaborent avec un conseiller juridique international pour surveiller et rassembler des preuves contre beoutQ, dont les émissions sont, régulièrement et à une échelle industrielle, mises à disposition du public illégalement.
 
Toujours selon le document, au cours des 15 derniers mois, les instances ont contacté neuf cabinets d’avocats en Arabie saoudite. 
 
Chacun de ces cabinets a soit refusé d’agir en leur nom, soit a d’abord accepté l’instruction, pour ensuite se rétracter.
 
 
 
Le document poursuit je cite : « En tant que détenteurs de droits d'auteur, nous sommes malheureusement arrivés à la conclusion qu'il n'était plus possible de faire appel à un conseil juridique en Arabie saoudite qui soit disposé ou apte à agir en notre nom en déposant une plainte en droit d'auteur contre beoutQ. 
 
Nous estimons avoir épuisé toutes les options raisonnables pour engager une action en justice en Arabie saoudite pour atteinte au droit d'auteur et ne voyons pas d'autre solution que de poursuivre beoutQ », fin de citation.
 
Karine Jamal