Hamad medical corporation a réussi la 10ème opération du cerveau pour un patient atteint de la maladie de Moyamoya

07 octobre 2019

Le mois dernier, l’équipe de neurochirurgie de l'Hôpital général Hamad a réalisé une opération difficile du cerveau sur un patient philippin âgé de 30 ans.

Hamad hospital est actuellement le seul centre de soins de santé de la région à la proposer. Cette opération constitue un traitement de dernier recours pour les patients atteint de la maladie de Moyamoya.

Il s’agit d’une affection rare des vaisseaux qui amènent le sang au cerveau. Elle se caractérise par le rétrécissement progressif, voire l’obstruction, des artères situées à la base du crâne, ce qui entraîne un apport insuffisant de sang, et donc d’oxygène, au cerveau.

Les signes qui en résultent sont généralement la paralysie d’un bras ou d’une jambe, des maux de tête, des troubles de la vision, du langage et des crises d’épilepsie. Ils peuvent être permanents ou passagers.

La maladie de MoyaMoya survient habituellement sans cause apparente.

Cette maladie rare est cependant plus fréquente chez les enfants. Elle ne touche qu’environ un individu sur un million de personnes, a déclaré le chef du département de neurochirurgie de l'Hôpital général Hamad.