Par ici les sorties !

31 octobre 2019

CHRONIQUE

l'Institut Français du Qatar organise une porte ouverte ce samedi 2 novembre de 10 h à 16 h. Vous découvrirez l’Institut à travers de nombreuses activités gratuites, des cours, des dégustation de fromage, une initiation à la pétanque, des cours de pâtisserie. Un quizz et une tombola vous seront également proposés, une occasion de gagner de nombreux lots! 

Le programme est a découvrir sur leur site internet : www.institutfrancais-qatar.com

***

On prend la direction de Katara pour le QIAF : Le Qatar International Art Festival. Il débute ce vendredi et se tiendra jusqu’au 5 novembre. Ce festival réunit plus de 200 artistes de 60 pays. De nombreuses activités autour de l’art auront lieu: un symposium de peinture, une exposition, une visite culturelle, un défilé de mode artistique, une cérémonie de remise de prix et bien d’autres. 

Tous les renseignements sont disponibles sur le site : www.qiaf.net

***

Depuis mercredi, le festival de Tango bat son plein à l’hôtel Intercontinental The City. Si vous n’avez pas participé aux différents ateliers qui étaient proposés, il n’est pas trop tard pour vous inscrire au dîner de Gala qui aura lieu, demain, vendredi, à partir de 19 h 30. Lors de ce diner, vous assisterez à un show spectaculaire de danse accompagnée d’un orchestre live. Si cela vous intéresse, des places sont toujours disponibles au prix de 300 Rials.

Pour plus d’information, une seule adresse à retenir : www.dohatangofestival.com

***

Si j’évoque les noms de Sarah Connor, John Connor ou T 800, les fans de la première ère l’auront compris, je parle de Terminator. Le 6ème film et dernier volet de la saga sort dans nos salles. Il est intitulé « Terminator : Dark fate »

Ce film de science-fiction américain raconte l’histoire de Dani, une jeune femme qui vit à Mexico. Mais un Terminator évolué, indestructible et protéïforme, un Rev 9,  venu du futur a pour but de la tuer. Elle sera alors protégée par Grace, une humaine, super-soldat génétiquement  évoluée. Dans leur course-poursuite, elles feront la rencontre de Sarah Connor, la super héroïne des deux premiers volets de la saga. 

Pour renouer avec ses 2 grands frères, ce film a pour producteur James Cameron, qui retrouve ainsi ses premiers amours. Il a chargé Tim Miller de la réalisation.

James Cameron avait promis que ce film ne ressemblerait a aucun autre de la saga et qu’il serait même la suite directe de « Terminator 2 : Judgement  Day », reléguant à l’oubli tous ceux qui ont suivi. 

Il faut dire que mise à part les deux premiers, les « Terminator » suivants ont eu une audience assez faible et les critiques n’ont pas été tendres. 

Mais ce retour aux sources a signé un autre grand come-back, celui de Sarah Connor ou plus exactement de l’actrice emblématique Linda Hamilton. Accompagnée de Natalia Reyes et Mackenzie Davis, elles forment un trio féminin qui fonctionne bien. Cependant celle qui porte le film est indéniablement Hamilton. Avec son look de camionneuse, son treillis, son arsenal à faire pâlir toute une armée et sa voix de rockeur sur le déclin, elle reste le personnage dominant. 

Quant à Arnold Schwarzenegger, c’est un retour plus ou moins réussi. Revoir  LE TERMINATOR , même vieilli a tout de même fait plaisir aux fans. Malheureusement au  iveau du scénario, ce personnage n’était pas vraiment utile à l’intrigue.

Pour conclure, du point de vue du divertissement pur, la mission du film est réussie. Il enchaîne les scènes d’actions sans temps mort. Il répond à la promesse d’être le digne successeur du numéro 2, sans pour autant, réussir à le surpasser. Au contraire, certains diront que ce n’est qu’un condensé des deux premiers. À vous d’en juger.

Dorothée Faraon