Le ministère de la Santé publique a officiellement lancé le cadre stratégique de la lutte contre l'hépatite virale au Qatar

01 décembre 2019

Le ministère de la Santé publique a officiellement lancé le cadre stratégique de la lutte contre l’hépatite virale au Qatar qui s’étendra de 2018 jusqu’en 2022. Réduire à néant les infections, c’est l’objectif affiché.

Le cadre stratégique vise à éradiquer l’hépatite d’ici 2030 en éliminant complètement les nouvelles infections au sein de la population, tout en réduisant la prévalence des infections chroniques et par conséquent le nombre de décès.

Ce cadre comprend cinq orientations stratégiques couvrant des activités qui renforcent les efforts de coordination entre différents partenaires : le ministère de la Santé , Hamad Medical Corporation, le Croissant-Rouge qatarien et le secteur privé.

Tous ces organismes vont joindre leurs efforts pour maintenir une couverture élevée des services de dépistage précoce, augmenter le nombre de bénéficiaires des services de soins et de traitement, assurer une couverture élevée du vaccin contre les hépatites A et B parmi les enfants et parmi les groupes les plus vulnérables tel que le personnel medical. Sans oublier le dépistage systématique sur chaque don de sang avec une application stricte des procédures de contrôle des injections.

Sachant que les hépatites engendrent souvent des complications graves telles que la cirrhose, l'insuffisance hépatique et le cancer du foie, la sensibilisation et la prévention sont les mots clés de cette lutte qui a commencé depuis des années et a donné de bons résultats. Selon les données de l’Organisation Mondiale de la Santé, la prévalence de l'hépatite virale C au Qatar est de 0,8% parmi l'ensemble de la population tandis que la prévalence de l’hépatite B reste inferieure a 2%.

Sarra Rajhi