La visite de l'Émir Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani en Iran

13 janvier 2020

C’est un appel à la désescalade et à l’apaisement que Son Altesse l’Émir Cheikh Tamim ben Hamed Al Thani a lancé hier au cours de sa visite officielle à Téhéran, la première effectuée par Son Altesse l’Émir dans ce pays, accompagné d’une délégation officielle. Son Altesse a eu des entretiens avec plusieurs hauts responsables iraniens alors que la tension est à son comble dans la région.

« Seul le dialogue pourrait résoudre la crise », a affirmé Son Altesse l’Émir dans des déclarations conjointes accordées à la presse avec le président iranien Hassen Rouhani.

La région est confrontée à l’incertitude et à l’instabilité depuis la mort le 3 janvier à Bagdad du général iranien Qassam Soleimani dans une frappe américaine.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a appelé à une coopération accrue entre les pays de la région pour faire face à l’escalade et le Qatar est le premier pays à répondre à cet appel urgent car « le Qatar, comme l’a souligné Son Altesse l’Émir, n’oublie pas la position de l'Iran et son soutien face au siège imposé par les autres pays voisins » 

Le Qatar est l'un des rares pays de la région à entretenir des relations étroites aussi bien avec Téhéran que Washington, en accord avec sa diplomatie basée sur le respect mutuel et la coopération.

Sarra Rajhi