Entretien téléphonique entre l'Émir du Qatar et la chancelière allemande

11 février 2020

Les derniers développements en Libye et en Afghanistan étaient au centre d’un entretien téléphonique entre Son Altesse l’Émir Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani et la chancelière allemande Angela Merkel. Deux pays à la croisée des chemins.

 

Son Altesse l’Émir Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani et la chancelière allemande Angela Merkel ont passé en revue les derniers développements sur la scène libyenne à la lumière des derniers résultats de la conférence de Berlin, qui s’est tenue le mois dernier et dont l’objectif était de relancer le processus de paix dans ce pays et d'éviter la guerre civile. Tous les pays participants étaient d’accord pour mettre en place « un cessez-le-feu permanent ».

Le Qatar maintient sa position et son soutien au gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale en insistant sur la souveraineté de la Libye, loin des ingérences étrangères. D’ailleurs, les grandes puissances internationales réunies dimanche à Genève se sont engagées en faveur de la non-ingérence sur le territoire libyen et à respecter l’embargo sur les armes.

Par ailleurs, l’Afghanistan a dominé les discussions entre Son Altesse l’Émir et la chancelière allemande. Angela Merkel a salué dans ce sens les efforts de l’État du Qatar en faveur d’une réconciliation entre les factions afghane rivales.

L’Allemagne se prépare à accueillir ce weekend la conférence de Munich sur la sécurité.  Elle se tiendra cette année dans un contexte de fortes tensions au Moyen-Orient.

Sarra Rajhi