Les établissements de santé privés autorisés à effectuer des tests de dépistage

22 juin 2020

Le ministère a informé les cliniques privées et leur a demandé d'envoyer les échantillons aux laboratoires de Hamad Medical Corporation pour analyse.

Les établissements privés sont autorisés à ajouter au maximum de 50 riyals au coût des tests de HMC, ajoutant que cela ne s'applique qu'aux tests PCR COVID-19 et que les autres tests rapides ne sont pas autorisés.

Ils sont autorisés à effectuer des tests dans les cas suivants :

- Patients présentant des signes et des symptômes respiratoires COVID-19

- Patients pour admissions, y compris pour les chirurgies électives

- Les employés du secteur médical

- Contrôle périodique des employés des autres secteurs

- Pour un certificat de pré-voyage confirmant un test COVID-19 négatif

Le ministère a également émis des instructions concernant le traitement des cas suspects, notamment l'isolement immédiat dans des pièces séparées et l’allocation d’une salle pour les tests des cas suspects puis une autre pour les autres catégories de patients.

Les cliniques devront également suivre les mesures de prévention et de contrôle des infections pendant les tests.

Karine Jammal