Le Qatar entre dans la deuxième partie de la 4ème phase de déconfinement

14 septembre 2020

Le Qatar entre aujourd’hui dans la deuxième partie de la 4ème phase de la levée progressive des restrictions. C’est qu’a indiqué le communique publié hier par le gouvernement. Les restrictions levées au 1er septembre restent en vigueur, deux nouvelles mesures sont mises en place aujourd’hui. La capacité des cinémas et des théâtres est portée à 30% mais toujours réservés au plus de 18 ans. La capacité des gymnases, des clubs de sport et des piscines publiques est portée elle aussi à 30 % également. Le représentant du comité de crise et un représentant du ministère de l’Éducation s’exprimaient sur les chaînes de télévision publique du Qatar.

Face aux rumeurs et à l’inquiétude des parents, le Président du Groupe stratégique national sur le coronavirus a précisé que le nombre de cas de la Covid-19 enregistrés dans les écoles est encore très limité et que la situation générale est globalement rassurante après les deux premières semaines de classe.

Le taux d'infection est inférieur à 0,2% et le pourcentage de classes fermées est très faible par rapport au nombre d'établissements scolaires dans le pays.

En cas de suspicion mais aussi de manière aléatoire, explique Dr. Abdullatif Al Khal, des équipes d'intervention rapide effectuent des tests dans les écoles tant sur le corps enseignant que sur les élèves.

Des tests salivaires et indolores vont être mis en place prochainement pour les enfants uniquement.

Dr. Al Khal incite les parents à ne faire sortir les enfants à l'extérieur sans nécessité et d'éviter autant que possible les rassemblements sociaux, ils sont l'une des principales causes de la propagation du virus.

Le représentant du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur s’est exprimait également hier soir à la télévision.

Mohammed Al Beshri a déclaré qu'à partir de la semaine prochaine, les parents auront le choix pour leurs enfants entre poursuivre le parcours d'apprentissage mixte ou passer à un apprentissage entièrement à distance. L’assiduité des élèves sera, bien sûr, contrôlée tant pour ceux qui resteront à la maison que pour ceux qui se déplaceront dans les établissements.

Il a rassuré les parents des bonnes conditions sanitaires mises en place dans les établissements scolaires et a indiqué que le pourcentage d'écoles fermées ne dépasse pas pour le moment 1 et demi % des écoles ouvertes, qu'elles soient publiques ou privées.

Si le nombre de cas venait à augmenter, son ministère pourrait alors opter pour un enseignement uniquement à distance.

Véronique Francony.