Accord entre Qatar Terminal Limited et National Grid Grain LNG

14 octobre 2020
Partage sur:

Qatar Terminal Limited, une filiale de Qatar Petrolum et la société britannique National Grid Grain LNG ont conclu hier un accord à long terme pour le stockage et la regazéification de GNL. Cet accord est une étape importante pour l’avenir du plus grand terminal d’importation de GNL d’Europe. 

Dans le cadre de cet accord, la filiale de Qatar Petroleum sera en mesure d'exploiter le terminal de réception de GNL Isle of Grain dans le Kent à partir de la mi-2025, pour recevoir du gaz naturel liquéfié, soit l'équivalent de 7,2 millions de tonnes par an.

L’accord débutera en 2025 et s’étalera sur une période de 25 ans. Il permettra à National Grid d’étendre ses installations et de développer sa capacité de production   jusqu’à 25 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an.

 « En concluant cet accord, nous réaffirmons notre position sur le marché du gaz au Royaume-Uni et notre engagement pour un gaz fiable et écologique aux consommateurs britanniques », c’est ce qu’a déclaré hier le ministre d'État aux Affaires énergétiques et PDG de Qatar Petroleum, Saad Sherida Al Kaabi lors d’une cérémonie tenue virtuellement.

Le terminal de GNL Isle of Green est situé dans le Kent, sur la côte sud-est du Royaume-Uni, il a entamé ses activités en 2005 et il est réglementé par l'Office of Gas and Electricity Markets.

Rappelons qu’au mois de février dernier, QP et l'opérateur français du terminal méthanier Elengy, filiale du groupe ENGIE, avaient conclu un accord à long terme pour les services de réception, de stockage et de regazéification de GNL sur le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne en France.

Sarra Rajhi

 

Partage sur: