Le port du masque est obligatoire depuis le 17 mai dernier.

15 novembre 2020
Partage sur:

Après la sanction des personnes qui violent leur quarantaine à domicile, les autorités sont strictes quant au port du masque. Je vous rappelle qu’il est obligatoire depuis le 17 mai dernier. 

Les autorités ont déféré hier 94 personnes devant le parquet pour non-port du masque. Vendredi, ce sont 162 personnes qui se sont faites arrêtées. 16 autres personnes font actuellement l’objet de poursuite pour violation du nombre maximum de quatre personnes dans un véhicule, conducteur compris.

Je vous rappelle que cette règle ne s’applique pas si ce sont des membres d'une même famille. C’est une violation du décret-loi 17 de 1990 sur les maladies transmissibles et des mesures de précaution en vigueur pour contenir la propagation du coronavirus.

De lourdes sanctions sont prévues en cas de non-respect de cette mesure :  une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 3 ans et/ou une amende de 200 000 riyals.

Le ministère de l'Intérieur, dans un message sur les réseaux sociaux, rappelle d’ailleurs aux citoyens et aux résidents l'importance de suivre les mesures de précaution pour prévenir la propagation de la pandémie. Pour le ministère, le respect des mesures de précaution est une responsabilité sociale. On peut également lire: « Le port du masque vous protège, vous et les autres, du risque de coronavirus, en particulier dans les espaces clos et les centres commerciaux. Cela reflète également votre engagement envers la sécurité publique ».

Selon le site web du ministère de la santé publique, le port du masque n'est pas nécessaire pour les exercices en plein air; cependant, une distance minimale de sécurité de deux mètres doit être respectée. Vous devrez porter un masque si vous vous approchez à moins de deux mètres des autres lors de l'exercice.

Ceux qui ne font pas d'exercice en extérieur doivent porter des masques tout le temps et maintenir une distance d’un mètre et demi.

Karine Jammal.

Partage sur: