WISH : lutter contre la cybercriminalité dans le domaine de la santé

18 novembre 2020
Partage sur:

L’édition 2020 du sommet mondial pour l’innovation dans le secteur de la santé, le WISH se poursuit en ligne. Un programme dense et varié qui a permis d’aborder au cours de cette 3ème journée de nombreuses thématiques dont la santé mentale et les technologies numériques, les fakes news à l’heure de la pandémie. 

Ces 5 dernières années, le nombre de cyber attaques visant le secteur de la santé a augmenté de manière considérable, et pendant la pandémie des attaques importantes ont ciblé l’Organisation mondiale de la santé et le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), avec des violation de données, et des tentatives d’arnaques. 

Les experts sont unanimes à dire que le secteur de la santé accuse un retard important dans le domaine de la cyber-sécurité. Un constat qui souligne des lacunes dans la gouvernance. Ce serait d’abord un problème de choix d’allocation de ressources, surtout dans des contextes de budgets réduits.

Les échanges ont permis de préciser que la cybersécurité n’est pas un problème de technologie, mais d’abord un problème humain. Un problème de culture et de sensibilisation de tous les acteurs. Il y a un besoin de coopération au niveau des États, et au niveau des institutions, cela dans la transparence.

Un rapport spécial a été établi pour le WISH, il présente une série de recommandations pour le secteur de la santé. Un apport intéressant qui propose un cadre global, baptisé ECHO, pour garantir les bonnes pratiques numériques, la sécurité et la confidentialité des données des patients.

Thierry Lesales 

 
Partage sur: