Un sommet virtuel sur les smart cities voit Doha comme référence

25 novembre 2020
Partage sur:

Les smarts cities, ou villes intelligentes, ont fait l’objet d’un premier sommet virtuel. Une conférence en ligne organisée à l’initiative de Msheireb Properties. Elle a réuni des experts, des fournisseurs de services, des administrateurs des secteurs publics et privés.

Il s’agissait pour les organisateurs de proposer une plateforme d’échanges entre spécialistes afin de confronter leurs diverses expériences, de mettre en évidence les tendances actuelles, et les évolutions futures. Pour ce faire les thématiques sont très diverses. Il a été question de connectivité, d’Internet des Objets, d’Intelligence Artificielle, de cybersécurité, de mobilité, de changement climatique, de développement durable, et gestion des pandémies.

Les retours d’expérience de Amsterdam sur la protection de l’environnement et de Singapour en matière de mobilité ont permis d’enrichir ces échanges.

A relever également que le quartier de Msheireb a souvent été cité comme un exemple de smart cities, qui bénéficie de technologies de pointe, qui permettent de répondre aux défis de la durabilité, et aux exigences de la résilience. il a été également rappelé l’importance de ces approches modernes dans la préparation et l’expérience de la prochaine coupe du monde 2022… la 5G, la mobilité qui feront de cette coupe du monde un événement des plus novateurs, mettant en place un mode de vie moderne et durable.

Thierry Lesales

Partage sur: