Signature de contrats pour le développement des véhicules électriques au Qatar

01 décembre 2020
Partage sur:

Près de 6 milliards de riyals, c’est le montant total des contrats signés ce lundi en présence du Premier Ministre et ministre de l’Intérieur Sheikh Khalid bin Khalifa bin Abdullaziz Al-Thani, dans le cadre de la stratégie de développement des véhicules électriques au Qatar. La mobilité urbaine vient de s’engager résolument dans la transition énergétique.

C’est une douzaine de signatures qui concrétisent les objectifs déjà annoncés, notamment pour la préparation de la coupe du monde FIFA 2022. Le Qatar ambitionne en effet de devenir l’un des tous premiers pays dans le monde à adopter un système intégré de transport en commun se basant sur la circulation de bus électriques. Le pays amorce ainsi la mise en place de son plan 2030 pour le transport public.

Les contrats concernent l’achat des bus pour la Coupe du Monde, les services de maintenance et leurs infrastructures, à savoir la construction des terminus, des entrepôts, et des parkings. La série d’accords comprend aussi la mise en place d’un usine d’assemblage des bus électriques.

Les partenariats font intervenir le Comité Suprême pour l’héritage et les projets, l’Autorité des Zones Franches, Ashghal, l’Autorité des travaux publics, Karwa, la compagnie de transport, et notablement la société chinoise Yutong Bus company.

Cette dernière se félicite d’avoir enregistré la plus grande commande de bus électriques de l’histoire. Elle devra en effet livrer 741 bus électriques pour la Coupe du Monde en 2022, et sera chargée de la construction de l’unité d’assemblage.

Le transport public électrique sera une contribution importante à la neutralité carbone de la prochaine Coupe du Monde.

Thierry Lesales

 

Partage sur: