Les efforts du Koweït pour l'unité du Golfe salués

06 décembre 2020
Partage sur:

Les réactions internationales ne se sont pas faites attendre après l’annonce du Koweït sur ses efforts pour l’unité du Golfe. 

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies a salué les efforts et les contributions du Koweït pour construire des ponts d’entente dans la région du Golfe et au-delà. Selon son porte-parole, António Guterres est optimiste quant à la déclaration du ministre koweïtien des Affaires étrangères et à d’autres rapports, indiquant que la fin du différend entre les pays de la région est imminente. Ce dernier espère que tous les états impliqués œuvreront ensemble à résoudre leurs différends. Il a également souligné l'importance de l'unité du Golfe pour la paix, la sécurité et le développement de la région.

Autre réaction, celle du Secrétaire général du Conseil de Coopération du Golfe. Pour Nayef Falah Mubarak al-Hajraf, l’annonce koweitienne reflète la force et la cohésion du Conseil ainsi que sa capacité à surmonter tous les obstacles et défis. Il a également remercié les efforts de soutien du président américain, Donald Trump, et des amis qui ont soutenu les efforts de médiation et qui ont cru en l'unité du Conseil de coopération du Golfe, sa force et son rôle central aux niveaux régional et international. Nayef Al-Hajraf a aussi adressé ses remerciements, sa reconnaissance et ses félicitations aux dirigeants des États du CCG et aux membres du Conseil qui assistent au début d’une nouvelle phase.

Le secrétaire général du CCG a envoyé un message aux habitants de la région et aux médias, afin ils regardent positivement vers l'avenir et qu’ils évitent tout ce qui pourrait provoquer ou nourrir les différences.

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo a exprimé, pour sa part, dans des déclarations rapportées par la chaîne de télévision américaine Al Hurra, son espoir que le conflit puisse être résolu, appelant l'Arabie saoudite et le Qatar à mettre fin à leur différend.

Selon une dépêche de l’AFP, la Turquie a également salué l'avancée dans le règlement de la crise. Saluant « les efforts sincères » du Koweït, la Turquie a appelé à la fin des sanctions imposées au Qatar qu'elle a qualifiées d'"injustes".

Dans un tweet, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohamed Javad Zarif, s’est félicité de l’annonce du Koweït, espérant que cela contribuera à la stabilité et au développement politique et économique de tous les peuples de la région.

Karine Jammal.

 

 

Partage sur: