L'investiture de Joe Biden, le nouveau président des États-Unis

21 janvier 2021
Partage sur:

À la une de toute la presse qatarienne ce matin, l’investiture hier du nouveau président américain Joe Biden au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée dans des conditions exceptionnelles.

Le tweet de Son Altesse l’Émir cheikh Tamim Bin Hamad al Thani à l’adresse du nouveau président américain Joe Biden et de la vice-présidente Kamala Harris à la une de tous les journaux ce matin. « Nous sommes impatients de développer les relations qataro-americaines vers de nouveaux horizons » a écrit Son Altesse l’Émir, en souhaitant au président Biden et sa colistière beaucoup de succès et de réussite.

Les journaux qatariens, arabophones et anglophones, ont réservé des pages entières à la prestation de serment des nouveaux locataires de la Maison Blanche. L’évènement s’est déroulé hier au Capitole sous haute surveillance, trois semaines après les violences qui se produites dans cet édifice, haut lieu symbolique du pouvoir.

Le  journal El Watan reprend en gros caractères cette déclaration du 46ème président des États-Unis : « Je vous invite à l’unité en cette journée de démocratie et d’espoir. L’investiture met fin à un long épisode de tiraillements politiques aux États-Unis », titre le journal Erraya. Le journal anglophone The Gulf times n’est pas toutefois du même avis en décrivant une Amérique en crise et un nouveau président sous pression.

« Hier tout a été exceptionnel » titre de son côté le journal Erraya soulignant que Joe Biden a promis dans son allocution d’investiture de 21 minutes d’être le président de tous les américains et de tout faire pour s’opposer au racisme et la politique de la peur. Le président démocrate a mis en garde contre l'arrivée de « la phase la plus dure et la mortelle » de la pandémie, et invité les Américains à mettre de côté leurs différences pour faire face à ce « sombre hiver ».

« L'atmosphère tendue hier au Capitole nous rappelle l'investiture d’Abraham Lincoln en 1861 », écrit le journal The Peninsula en évoquant l’absence de Donald Trump à la cérémonie. Ce dernier a déjà entamé sa retraite, Trump s’installe confortablement dans sa résidence luxueuse de Mar-a-Lago en Floride.  

Sarra Rajhi 

Partage sur: