Le Qatar conforte sa stratégie nationale de la sécurité alimentaire

20 janvier 2021
Partage sur:

La sécurité et l’autosuffisance alimentaires reviennent sur le devant de la scène, avec plusieurs déclarations qui concernent les projets du Qatar en matière de développement agricole. Un premier signal fort qui signifie que les autorités maintiennent le cap, dans le nouveau contexte du rétablissement des relations diplomatiques et commerciales avec les pays voisins.

Le directeur adjoint du département des affaires agricoles, Adel Al Yafei, s’est exprimé à Qatar Radio pour dévoiler que le ministère des Municipalité et de l’Environnement prévoit d’atteindre 70% d’autosuffisance d’ici 2023, conformément à la stratégie nationale de la sécurité alimentaire.

Pour soutenir le secteur, le département a prévu de distribuer gratuitement près de 4,500 serres, des charrues et des ruchers, en 2021 et en 2022. Dans le même temps, les réseaux d’irrigation seront étendus. Il a rappelé également que le ministère assure auprès des exploitants la coordination des productions et leur commercialisation.

Sur Qatar TV, c’est le directeur du département des recherches agricoles, Hamad Saket Al Shammari qui a fait le point sur le second plan quinquennal 2018-2023 de la stratégie nationale pour la sécurité alimentaire. Un plan qui comprend pas moins de 21 projets.

Le directeur s’est notamment étendu sur un projet de cultures de légumes feuillus dans des usines à végétaux. Un concept novateur qui permet dans des entrepôts fermés de contrôler la lumière, la température, l’humidité et la concentration de dioxyde de carbone, pour une production végétale étagée qui permet de garantir une production permanente tout au long de l’année.

La fin du siège imposé au Qatar n’entame pas donc pas la détermination du pays à poursuivre ses objectifs d’autosuffisance.

Thierry Lesales

Partage sur: