Une campagne pour recueillir et héberger les animaux livrés à eux-mêmes

14 février 2021
Partage sur:

Une campagne pour recueillir et héberger les animaux livrés à eux-mêmes

Le mois dernier, le ministère des Municipalités et de l’Environnement avait été mis sur la sellette suite à plusieurs plaintes de citoyens dans le quotidien Al Sharq, concernant les nuisances causées par les animaux errants. Le ministère vient de lancer une campagne pour recueillir et héberger ces animaux livrés à eux-mêmes.

La Protection, c’est le nom de cette campagne qui a pour ambition de s’attaquer à l’épineuse question des chiens et des chats errants au Qatar. Trop nombreux, ils posent des problèmes de salubrité et de sécurité dans de nombreux quartiers de Doha, mais aussi à dans le reste de la péninsule.
Une structure temporaire est déjà en service, et le refuge définitif qui dépend du ministère des Municipalités et de l’Environnement est en cours d’équipement, il se situe dans la périphérie de la capitale, dans la zone de Rawdat al Faras ; près de Mazrouah.
Le ministère annonce que la structure doit répondre aux exigences de la règlementation, et aux besoins du bien-être animal. Les soins médicaux, et l’alimentation seront fournis pour permettre la réhabilitation des chiens et des chats errants, dans le cadre de la loi sur la protection animale.
Une unité spéciale pour le contrôle des chats et des chiens errants, au sein du département des ressources animales devrait répondre aux différents signalement sur l’ensemble du territoire.
Sans dévoiler la capacité réelle du refuge, le ministère précise que la structure est prévue pour recueillir un nombre important de chiens et de chats, et que ses services étudient et analysent l’impact écologique de ces animaux errants pour s’assurer du respect de l’équilibre avec la faune naturelle.

Thierry Lesales.

Partage sur: