Un nouveau laboratoire de surveillance de la qualité de l'eau

16 février 2021
Partage sur:

Peut-on boire l’eau du robinet au Qatar ? L’eau est-elle de bonne qualité ? Des questions sont souvent posées, notamment lorsque les expatriés arrivent et s’installent sur la péninsule. Pourtant le processus de production de l’eau potable établi par Kahramaa répond à un cahier des charges exhaustif qui surpasse les normes internationales. Et pour s’assurer du respect de ces standards, un nouveau laboratoire de surveillance de la qualité de l’eau vient d’être inauguré par le Premier ministre et ministre de l’Intérieur Sheikh Khalid bin Khalifa bin Abdulaziz al-Thani.

Situé à Doha, dans le quartier de Al Thumama, le nouveau laboratoire doit répondre aux objectifs stratégiques de la compagnie de l’eau et de l’électricité de produire et de livrer une eau de très bonne qualité sur l’ensemble du territoire. Le laboratoire utilise les dernières technologies disponibles qui doivent garantir l’efficacité et la précision des tests effectués. La structure vise à s’assurer que soient respectées les recommandations et les normes de l’Organisation Mondiale de la Santé, ainsi que les spécifications du Conseil de Coopération du Golfe.

Depuis 8 ans, le laboratoire de surveillance de la qualité de l’eau de Kahramaa bénéficie de la certification internationale ISO 17025 .

En 2020, près de 13,000 points de contrôle ont été testés pour la qualité de l’eau. 95% des échantillons respectaient les standards de l’OMS, et plus de 99% étaient conformes aux spécifications biologiques.

Le Qatar détient le record du monde pour le plus grand réservoir d’eau potable, une infrastructure clé qui rentre dans le cadre de la stratégie nationale pour la sécurité de l’eau.

La qualité de l’eau potable est donc assurée au Qatar. Toutefois, des problèmes ponctuels peuvent survenir au niveau de certaines citernes privées.

 Thierry Lesales

 

Partage sur: