Des précisions sur la vaccination en cas d'allergie

18 février 2021
Partage sur:

Peut-on se faire vacciner si on est allergique ? Le chef de la vaccination au ministère de la Santé publique Dr. Soha al Bayat a apporté hier des éclaircissements à ce sujet. 

100 000 personnes se sont déjà fait vacciner contre le coronavirus, soit 50 pour cent de la population ciblée. Le chef de la vaccination au ministère de la Santé publique (MoPH), Dr. Soha Al Bayat, a donné ces chiffres hier lors d’une session vidéo en direct sur Instagram. Elle a une nouvelle fois exhorté l’ensemble de la communauté à s’inscrire sur le site web du ministère pour bénéficier du vaccin, selon les critères d’éligibilité.

Presque deux mois après le lancement de la campagne de vaccination, de rares effets secondaires ont été rapportés, sans complications et sans gravité, et qui disparaissent au bout de 24 heures, a confirmé la responsable de la santé. Elle a néanmoins insisté sur un point important : « si vous souffrez d’allergie, dit-elle vous devez impérativement le mentionner avant l’injection ».

Elle a expliqué que les allergies alimentaires ne constituent pas une contre-indication mais par mesure de précaution, il faut rester plus longtemps en observation, une trentaine de minutes, de préférence, après l’injection. « Le vaccin anti covid-19 de Pfizer-BioNtech ne contient ni produit alimentaire ni composant antibiotique, a encore assuré Dr. Bayat ».

Interrogée sur d’éventuelles contre-indications à l’allaitement, Dr. Soha Al Bayat a répondu qu’au « stade actuel il n’y a pas encore de données cliniques. Au Qatar, certaines femmes qui allaitent ont reçu le vaccin et tout s’est bien passe pour elles ». 

« Le vaccin est efficace à 95 % , cela signifie donc que 5% des personnes vaccinées ne vont pas développer suffisamment d'anticorps ; d’où l’importance de continuer à suivre les mesures préventives », a préconisé la responsable de la vaccination.  

Sarra Rajhi.

 

Partage sur: