Les initiatives pour des solutions de transport éco-responsable se multiplient à travers la péninsule.

25 avril 2021
Partage sur:

Les initiatives pour des solutions de transport éco-responsable se multiplient à travers la péninsule. Après avoir été officiellement lancées en février 2018, l’installation des stations de recharge pour les véhicules électriques se multiplient au Qatar. Le développement de se réseau devra se faire dans le cadre d’une stratégie nationale qui sera dévoilée le mois prochain.

Il s’agira, à travers cette stratégie, de mettre en place l’infrastructure nécessaire aux stations de recharge, et de développer les spécifications pour les chargeurs électriques. Kahramaa, le Ministère des Transports et des Communications et l’autorité des Travaux Publics travaillent de concert pour atteindre ces objectifs.

L’un des points importants de cette stratégie réside dans le choix des lieux publics qui vont accueillir ces stations de recharge. Le programme projette de les placer dans les centres commerciaux, autour des stades, des parcs, des bâtiments officiels, et dans les zones résidentielles. Lancés il y a 3 ans, avec l’installation des 9 premières stations de recharge, Kahramaa projette ainsi d’installer entre 200 et 500 points de recharge pour les voitures électriques dans le pays, d’ici 2022.

La stratégie nationale devrait réserver une part importante à l’énergie solaire. Le président de Tarsheed, Abdulazziz Ahmed al-Hammadi a rappelé que Kahramaa produira 700 MW d’électricité photovoltaïque à partir de la centrale de Al Kharsaa ; il rappelle également que depuis 2019, Kahramaa expérimente une station de recharge solaire dans son complexe de Messaimeer.

Avec ce projet, le Qatar se donne les moyens pour favoriser l’adoption des véhicules électriques, et réduire ainsi ses émissions carbone.

Thierry Lesales 

Partage sur: