Le Bilan du mois de mars concernant les actions en faveur de la salubrité publique dévoilé

21 avril 2021
Partage sur:

Le Ministère des Municipalités et de l’Environnement a rendu public le bilan du mois de mars concernant ses actions en faveur de la salubrité publique. Des chiffres parfois insolites, mais souvent révélateurs des habitudes de consommation et des modes de vie sur la péninsule.

Le mois dernier ce sont plus de 36,000 tonnes de détritus épars qui ont dû être ramassés sur l’ensemble du territoire. On le sait, les détritus qui jonchent le sol sont malheureusement monnaie courante, pourtant 578 bennes à ordures neuves ont été installées, et plus de 18,000 ont été nettoyées. Au total, ce sont plus de 90,000 tonnes de déchets qui ont collectés pendant le mois de mars.

Les chiffres du ministère nous rappellent également que nos véhicules contribuent aussi à la problématique de la salubrité au Qatar. 716 voitures en état d’abandon manifeste ont été enlevés par les services des municipalités, et plus de 8,000 pneus usagés ont dû être collectés.

Parmi les informations insolites de ces statistiques mensuelles, les animaux morts ramassés . Il y en a eu 474. ça en fait quand même une quinzaine par jour en moyenne. Et, 64 panneaux de sensibilisation ont dû être enlevés après avoir été endommagés.

Le mois dernier, les inspecteurs ont dressé 359 constats d’infractions à la fameuse loi n° 18 de 2017 qui concerne l’hygiène et la salubrité publique au Qatar. En vigueur depuis février 2018, la loi établit les règles et les pénalités en cas de non-respect. Ainsi, l’abandon de déchets sur les routes, les plages, et dans les lieux publics (papiers, bouteilles, mégots de cigarettes et masques) est considéré comme une infraction mineure qui peut coûter une amende de 500 riyals. Les infractions les plus graves peuvent aller jusqu’à 25,000 riyals d’amende et 1 an de prison.

Thierry Lesales.

Partage sur: