Des chercheurs de Sidra Medicine ont identifié certaines parties du virus Sras-CoV2 qui semblent résister a la mutation

29 avril 2021
Partage sur:

Des chercheurs de Sidra Medicine ont identifié certaines parties du virus  SRAS - CoV2 qui semblent résister a la mutation ….Une découverte qui pourrait aider au developpement de nouveaux vaccins contre les nouveaux variants.

Le  virus SARS-CoV2 mute environ deux fois par mois, soit près de la moitié du taux du virus grippal. Des dizaines de milliers de mutations continuent d'être recensées, et  certaines conduisent à des «souches» ou des «variants» qui se propagent de manière plus rapide et plus  agressive chez l'homme. 

Le directeur de la recherche a Sidra Medicine D. Khalid  Fakhro et Dr     Navaneeth Krishnamoorthy, biochimiste moléculaire, ont passé plusieurs mois à analyser près de 20 000  mutations circulant dans le monde dans la principale protéine virale du SRAS-CoV2 appelée protéase..Leurs recherches ont ciblé  les « zones froides» de la mutation. Ils ont  fini par répertorier l’ensemble de ces zones froides, des zones idéales pour cibler le coronavirus.  

L'étude qui  ouvre de nouvelles voies à la conception d'antiviraux sans mutation a été publiée par l'Union internationale de biochimie et de biologie moléculaire (IUBMB), en couverture de leur revue, «?Life?» du mois d'avril. 

Le directeur de la recherche a Sidra Medicine a déclaré que la lutte contre la Covid-19 est en constante évolution. Pour résoudre ce problème de santé mondial, nous devons comprendre, dit-il, le mécanisme de défense virale de ces mutations …Et c’est l'ambition de Sidra Medicine qui a opté pour une médecine de précision. " 

Selon l’Organisation mondiale de la sante, trois variants  sont considérés comme préoccupants": ceux qui ont d'abord été détectés en Angleterre, en Afrique du Sud et au Japon (mais sur des voyageurs venant du Brésil, d'où son nom commun de "variant brésilien"). 

 Sarra Rajhi 

 

 

Partage sur: