La campagne des premières élections parlementaires de l'histoire du Qatar rentre dans sa phase finale.

26 septembre 2021
Partage sur:

La campagne des premières élections parlementaires de l’histoire du Qatar rentre dans sa phase finale. Les élections des membres du conseil de la Shura sont prévues le samedi 2 octobre prochain, de 8h à 18h00.Il s’agit d’un scrutin uninominal à un tour. Et 30 sièges sont à pourvoir, sur les 45 que compte l’assemblée parlementaire. 

Thierry Lesales s’est penché sur les caractéristiques de ces circonscriptions électorales. Son analyse. 

Le tracé de ces divisions électorales restent assez obscurs, mais un examen de la répartition des candidats dans ces 30 circonscriptions montre qu’elles correspondent globalement aux grandes divi 

sions tribales. 

Ainsi, il est fréquent de trouver des circonscriptions où l’ensemble des prétendants porte le même nom de famille. Par exemple, les patronymes Al Maadeed pour la circonscription n°6, qui correspond au quartier de Ferrej Bin Mahmoud, Al Kaabi pour la circonscription n°22, dans la région de Kaaban, et Al Mannai pour la circonscription n°24, dans la municipalité de Al Shamal. 

Chaque district électoral dispose d’un seul bureau de vote, situé généralement, dans une école. A l’exception de la circonscription n°22, où, fait insolite, il est aménagé dans une tente, montée aux abords d’une station service. 

Ils sont en moyenne près de 8 prétendants par circonscription, mais il existe de très grandes disparités en fonction des régions. Les districts de Al Khor et de Fuwairit sont les plus disputés, avec respectivement 21 et 20 postulants pour un mandat. Et c’est dans la zone de Fuwairit que l’on retrouve également le plus grand nombre de candidates, puisqu’elles sont 5 femmes à souhaiter accéder au conseil de la Shura. 

C’est aussi à Al Khor que l’on retrouve le plus grand nombre de désistements dans un district. 8 candidats sur les 21 inscrits au départ ont préféré jeter l’éponge avant la dernière ligne droite. De 284 au départ, ils sont donc au final 233 candidats, dont 26 femmes, à concourir pour les 30 sièges en jeu.  

Il faut relever enfin qu’un candidat est déjà assuré d’être élu par acclamation samedi prochain. C’est la seule candidature à avoir été retenue par le comité électoral dans le district n°5, qui correspond à la zone de Al Aziziyah, dans l’agglomération de Doha.

 

Partage sur: