La levée de certaines mesures de restrictions ne signifie pas relâchement.

05 octobre 2021
Partage sur:

La levée de certaines mesures de restrictions ne signifie pas relâchement. Certaines mesures sont maintenues et passibles d’amendes, rappelle le bureau de communication du gouvernement.

Commençons par le port du masque qui doit être toujours porté dans les établissements éducatifs, dans les mosquées, les hôpitaux, lors des évènements publics et dans tous les lieux fermés. Les contraventions sont passables d’une amende allant jusqu'à trois ans de prison et/ou une amende de 200 000 QR. 

 Dans les espaces fermés, seules la présence de 30 personnes vaccinées ou cinq groupes non vaccinés ou mixte est tolérée.  

Pour les mariages et autres célébrations, les salles et les hôtels fermés ne peuvent accueillir que 30 pour cent de leur capacité, soit un maximum de 250 personnes dont une vingtaine non vaccinées.  

Une autre mesure prise au début de l’apparition de l’épidémie et qui reste vigueur?: il s’agit du nombre de personnes dans un même véhicule qui reste  limité à 4 ,conducteur y compris… 

Seulement 30 personnes peuvent se rassembler dans les parcs, les plages et la corniche. 

Côté  loisirs, les Cinémas et les théâtres ne peuvent accueillir que 50 % de leur capacité tandis que les parcs d'attractions et les centres de divertissement peuvent aller jusqu’à  à 75 % à l'extérieur et à 50 % à l'intérieur, sans limite d'âge. 

Sur son site officiel, le bureau de communication gouvernemental arbore toujours le hasthag suivant?: votre sécurité est la mienne. 

 Sarra Rajhi  

 

 

Partage sur: