Le secteur du tri et du recyclage évolue et s'organise au Qatar.

21 novembre 2021
Partage sur:

Le secteur du tri et du recyclage évolue et s’organise au Qatar. Ainsi, le Ministre des Municipalité, Dr. Abdullah bin Abdul Aziz bin Turki Al Subaie vient de publier une résolution ministérielle qui rend obligatoire le tri des déchets solides pour un certain nombre de composantes de la société. 

A l’exception des familles, désormais tout le monde doit se mettre au tri sélectif. Les entreprises, les institutions, les ensembles commerciaux et résidentiels, les locaux industriels, les établissements de l’hôtellerie et de la restauration doivent disposer et utiliser deux types de conteneurs pour le tri de leurs déchets. 

Un bac bleu pour les déchets recyclables, à savoir le papier, les contenants plastiques, en acier et en verre. 

Et un bac gris, pour les déchets résiduels, par exemple, ce qui doit être détruit, les restes de nourriture et de nettoyage. 

Il est donc obligatoire de remplacer les bacs à ordures non conformes, et d’augmenter leur nombre au besoin, et de s’adapter en fonction des demandes de la Direction générale de la propreté, quand elle le juge nécessaire. 

Cette décision représente un pas de plus vers la durabilité, et l’objectif de recycler 15?% des déchets solides au Qatar, d’ici à 2022. 

En parallèle, le ministère des municipalités lance sur les plateformes Google Play et Apple Store, une nouvelle application baptisée Al Murshid, disponible en anglais et en arabe. Elle permet aux utilisateurs de se repérer, de trouver des adresses, mais aussi de localiser les conteneurs de tri autour de soi. 

Thierry Lesales. 

 

 

Partage sur: