Dans ses bulletins, le service météorologique national appelle à la vigilance toute cette semaine

10 mai 2022
Partage sur:

Dans ses bulletins, le service météorologique national appelle à la vigilance toute cette semaine, la concentration de poussières atténue la visibilité horizontale à moins de 2km, et parfois à zéro.

 

Quelles sont les causes de ce phénomène, et quels comportements adopter en cette période??

 

Avec son climat désertique, la péninsule arabe, et la région du Golfe en général, constitue une source importante de poussières atmosphériques. Ces poussières sont associées à des dépressions responsables d’une augmentation de la vitesse du vent. Ces vents violents dits de Shamal, lorsqu’ils soufflent du Nord-Ouestsoulèvent et entraînent dans l’atmosphère de grandes quantités de sable et de poussières qui peuvent parcourir des milliers de kilomètres.

 

Il s’agit d’un processus naturel, typique de cette saison chaude et sèche, qui s’étend en général de mai à août. La présence de la poussière, en concentration élevée dans l’atmosphère, altère grandement la qualité de l’air ambiant. Les particules fines sont en effet d’importantes sources de dangers avec des conséquences sur la santé.

 

Il faut paradoxalement se baser sur les mesures de l’ambassade américaine de Manama au Bahrein pour avoir une idée de la qualité de l’air à Doha. Malgré la présence de plusieurs réseaux de capteurs pour la surveillance de la qualité de l’air?; réseaux opérés par plusieurs ministères, dont celui de la Santé Publique, des centres de recherche dont QEERI, et QMIC, les chiffres des concentrations de PM10 et PM2,5 restent confidentiels au Qatar.

 

Pourtant, il faut adapter les comportements en fonction de ces concentrations afin de limiter l’exposition aux poussières, et pas seulement pour les personnes sensibles. Ne pas hésiter à porter un masque en extérieur, éviter de faire du sport dans l’atmosphère poussiéreuse, et penser à se laver fréquemment le visage, le nez et la bouche. 

 

 Thierry Lesales

Partage sur: