Le Qatar participe à la 110ème session de la Conférence internationale du Travail

08 juin 2022
Partage sur:

En ce moment et jusqu’au 10 juin, se tient à Genève, la 110ème session de la Conférence internationale du Travail. Des représentants de gouvernements, des travailleurs et des employeurs discutent des questions relatives au monde du travail. Le Qatar a pris part à ses travaux, notamment en tant que pays coordinateur des pays arabes auprès de l’Organisation Internationale du Travail.

Il faut souligner que le Qatar a été élu à l’une des vice-présidences de cette 110ème session. Une session qui doit aborder notamment cette année, des questions visant la sécurité et la santé au travail, l’apprentissage, et l’économie sociale et solidaire.

Depuis le mois d’avril dernier, le Qatar a été choisi pour assurer la coordination du groupe des pays arabes au sein de l’OIT. Et lors d’une discussion de groupe, en marge de cette 110ème session, le ministre qatarien du travail, Dr Ali bin Samikh Al Marri a réaffirmé l’importance d’avoir une position unifiée auprès de l’organisation, particulièrement sur les questions qui concernent le marché du travail dans les pays arabes. Dr Al Marri a ainsi dénoncé le non-respect des droits des travailleurs palestiniens face à l’occupation israélienne, mais il a aussi souligné le contexte de reprise économique face à la pandémie de la COVID-19.

Au cours de cette session, le Qatar a mis en avant les nombreuses reformes qui continuent à moderniser la législation relative au travail dans le pays. Il y a eu la réforme du système de la Kafala, et son impact sur la mobilité du travail, mais aussi l’augmentation du salaire minimum, et le système de protection des salaires.

En mars 2023, le Qatar sera la pays hôte de la 5ème conférence des Nations-unies sur les pays les moins avancés. Cet événement a été salué au cours de la session comme la prochaine plateforme qui permettra d’aborder les défis mondiaux en matière sociale et de travail.

Thierry Lesales

Partage sur: